Vous êtes gestionnaire de patrimoine, conseiller, courtier… et vous aimeriez bien utiliser Linkedin en tant que CGP pour trouver de nouveaux clients ou partenaires ? Et bien vous avez raison de vous intéresser au sujet ! Vous êtes certainement le premier à lire les avis sur tel ou tel restaurant, et, aussi dérangeant que cela puisse paraître, vos prospects en feront de même avec vous. Alors autant donner la meilleure image de soi-même. Et comme vous êtes un professionnel, ça commence par les réseaux sociaux pros; on ne va pas se mentir celui qui compte en priorité c’est LinkedIn.

Choisissez une photo de profil professionnelle, réalisée par un photographe

Ça paraît évident, mais je vous l’assure, la majorité des photos que je vois ne correspondent ni à la personne, ni à ce qu’attend un prospect potentiel. Vous avez une belle montre ? Très bien, ne la montrez pas. Vous êtes quelqu’un de cool ? Top ! Mais présentez-vous comme abordable et détendu… en costume et chemise. Vous ne cherchez pas des amis, mais des clients.

Et surtout,… votre iPhone fait certainement de très belles photos, et vous êtes à n’en pas douter un photographe né. Mais faites comme moi confiance à un photographe professionnel, c’est son métier. Et pour une centaine d’euros, il révèlera le meilleur du CGP que vous êtes. Ou alors dites-vous que vos clients feront comme vous : tout seul et mal.

Réalisez un résumé court et percutant : donnez envie d’entrer en relation !

LinkedIn est un réseau professionnel, mais c’est surtout une grande boutique où vous êtes le produit. Si ça vous dérange alors je pense que vous pouvez arrêter ici la lecture et songer à ne plus utiliser internet. Sinon, soyez lucide et commencer à penser à ce que vous aimeriez lire sur l’étiquette pour dire j’achète ! Quelques pistes sur la manière de faire son résumé :

  • Ecrivez une accroche d’introduction qui donne la chance à la suite être lue…
  • Ne dépassez pas les 1000 caractères, soyez concis. Rien ne sert de trop détailler, donnez plutôt envie d’en savoir plus
  • Si vous n’êtes pas un champion de l’orthographe, trouvez-en un et demandez-lui de relire
  • Ajoutez des tags (en mettant un # devant), pas que vous inventez, mais qui existent réellement… donc saisissez le # commencez à écrire et si aucun mot clé ne vient, trouvez un autre mot pour dire la même chose.

Mettez en avant votre expertise, pas vos produits sur les réseaux sociaux

Vous faites du conseil en gestion de patrimoine, et ça… ça intéresse tout le monde. Vous proposez la solution d’assurance vie de tel partenaire, ou le produit immobilier de tel autre ? Ça n’intéressera que ceux qui sont dans la cible ! Alors, si vous souhaitez vous adresser à tout le monde, parlez de vous, de votre expertise, de vos domaines de compétences. Et si vous devez publier un article, ne le faites jamais en mettant en avant un produit mais plutôt à la problématique qu’il permet de résoudre : réduire ses impôts, préparer sa retraite, développer son patrimoine ou favoriser la transmission.

Ajoutez vos domaines d’expertise patrimoniale dans votre profil LinkedIn

Il faut que vous piochiez vos compétences professionnelles dans votre formation appuyée par l’ensemble de vos expériences en cabinet ou en entreprise. Il ne faut bien entendu pas faire une liste à la Prévert. Pour utiliser Linkedin en tant que CGP, choisissez 6 éléments clé qui ont un rapport les uns avec les autres, avec l’expertise que vous avez définie plus haut… et surtout avec ce que cherchent les personnes qui sont dans votre cible. Inutile de dire que vous avez le sens de l’organisation, mais plutôt :

  • Gestion de patrimoine
  • Transmission
  • Optimisation fiscale

Ne publiez pas des articles de réseau, relayez des actualités de médias installés

Les réseaux sociaux sont devenus la première source d’informations pour les Français… Alors faites partie de ceux qui lisent pour les autres en partageant les articles que vous trouvez intéressants et qui viennent par exemple du Figaro ou des Echos. Mais ne faites pas que « partager », écrivez un dizaine de ligne pour expliquer pourquoi c’est intéressant et les quelques points clés de l’article. Il faut donner à votre lecteur l’envie de lire en cliquant sur votre post, pas uniquement en mettant un « J’aime ». La prochaine fois il regardera avec plus d’attention vos posts.

Et ratissez large… si vous ne parlez que de vous et que de ce que vous faites, vous toucherez toujours les mêmes personnes. Vous êtes certainement quelqu’un qui mérite d’être connu, mais laissez vos leads et prospects se faire leur avis après vous avoir rencontré. Parlez donc en priorité des problématiques qui les touchent sans donner d’avis, ou alors pas tranchés. Soyez ouvert d’esprit !

Reliez vos profil de media social à votre site internet personnel pour générer des leads

La visibilité ça ne sert que quand on est déjà connu. Utiliser Linkedin en tant que CGP ce n’est pas comme faire de la publicité pour Coca Cola, car sinon, ça s’appelle de la notoriété et ce n’est pas ce que vous cherchez (du moins ce n’est pas votre objectif principal). Alors dites-vous que le trafic que vous allez générer avec LinkedIn doit pouvoir être envoyé vers un site internet personnel de conseiller, comme ceux que proposent gratuitement Wizio : il doit avoir une landing page, un formulaire de contact et toutes vos coordonnées personnelles. Ainsi, la boucle sera bouclée : vous publiez du contenu, les utilisateurs LinkedIn les voient, cliquent sur votre profil, arrivent sur votre site et font une demande de mise en relation ! CQFD